Culture des Vandas en vase

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Culture des Vandas en vase

Message  francoise95 le Mar 6 Sep 2016 - 12:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ascocenda Princess Mikasa
Les Vandas sont des plantes désirables, mais parfois de grande taille. Les horticulteurs ont créé une très grande variété d’hybrides spectaculaires, florifères et de taille plus compacte. Malheureusement, le mode de culture habituel, en suspension racines pendantes, est difficile dans l’habitat et reste plus ou moins réservé aux serres.
Le mode de culture en vase proposé ici est adapté à la culture des Vandas hybrides dans la maison, mais on peut cultiver de la même façon certains  Vandas botaniques et toute orchidée épiphyte monopodiale à feuilles dures et grosses racines aériennes envahissantes. Il y a des candidates chez les Aeridinae, par exemple les Trichoglottis ou les Rhynchostylis.
Ce n’est pas une panacée non plus, il faut réserver la culture en vase aux orchidées incultivables autrement dans la maison. Par exemple, les Phalaenopsis poussent très bien en vase et c’est  beau. Mais pourquoi se donner ce mal, pour des plantes dont la culture en pots est normalisée et moins fatigante ? Par contre, arriver à faire fleurir en vase un Rhynchostylis  gigantea est tentant car la culture de cette plante bien nommée aux racines extensives est impossible dans la maison.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Rhynchostylis gigantea en vase

L’intérêt principal d’une culture en vase est de contenir et faire grandir dans un volume réduit les racines aériennes des orchidées  monopodiales . C’est d’ailleurs ce que fait le pot,  où s’enroulent les racines. Mais pourquoi pas un pot de grande hauteur et stable ? c’est-à-dire un récipient de verre transparent.

Vase = mini-serre pour les racines, ou pot sans substrat
Le velamen, couche de cellules mortes entourant les racines, est une adaptation à la vie épiphyte, sans sol protecteur, avec des pluies intermittentes. Il sert de stockage d’eau temporaire pour les racines, organes d’absorption de l’eau. Les orchidées sont des plantes vasculaires, avec des vaisseaux où la sève circule, mais contrairement au sang, la sève ne contient pas de transporteur d’oxygène et gaz carbonique comme l’hémoglobine. Or les plantes photosynthétisent et respirent à la fois. Toutes les cellules ont besoin d’oxygène. Contrairement aux animaux, qui sont des volumes, les plantes sont des surfaces et l’apport d’oxygène se fait par diffusion. Un velamen imbibé d’eau est semblable à un sol inondé, c’est un obstacle à l’arrivée d’oxygène, et les racines meurent d’asphyxie. Quand les racines sont mortes, il n’y a plus de transport d’eau des racines au reste de la plante, qui meurt alors ….de sécheresse.
C’est pourquoi les conseils de culture insistent toujours sur l’arrosage alternant, comme dans la nature. Arrosage, puis séchage des racines pour leur permettre de respirer.
La culture en pot avec substrat d’écorce développée par les producteurs pour les Phalaenopsis est très appropriée pour eux, car elle permet de maintenir des poches d’air plus humides que l’air ambiant, et les racines sèchent moins vite, ce qui permet d’espacer les arrosages.

Un vase n’est rien de plus qu’une mini serre pour racines permettant un assèchement du Velamen plus lent que dans l’air ambiant, ou une culture en pot sans substrat. Evidemment l’arrosage sera plus fréquent qu’en pot avec substrat, mais le principe de l’alternance arrosage – séchage des racines  est le même. La gestion de l’arrosage est facilitée par la vision des racines, et la culture en vase est immédiatement accessible aux débutants.

Je propose d’exposer d’abord la technique de base, puis de revenir sur certains points, à discuter

Technique de base pour les Vandas (au sens large)

1 – La lumière
Les Vandas ont besoin d’une très forte lumière, 40.000 lux environ ou plus. En intérieur, il faut que les vandas soient juste devant un vitrage, et que les rayons du soleil puissent atteindre les feuilles directement au moins quelques heures par jour. Entre mars et octobre, on peut interposer un voilage pour éviter les brûlures des feuilles.
L’été on peut les mettre dehors à mi- ombre, ou les acclimater au soleil du matin.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

2 – Le vase : forme et calibre
N’importe quel récipient de verre transparent peut faire l’affaire, mais les verres et vases cylindriques sont plus pratiques pour les vandas car ils protègent mieux les racines aériennes. On en trouve chez les fleuristes, de toutes les tailles, ce qui permet d’accompagner la croissance d’un Vanda en changeant de gabarit. La forme cylindrique est plus facile pour les manipulations. Autre avantage, un minimum d’encombrement à la base, ce qui permet d’installer un maximum de Vandas en vase.
Il faut pouvoir les transporter facilement. En principe, je ne dépasse pas 12 cm de diamètre et 30 cm de haut pour les plus gros vases, sauf exception.

3 – Le choix d’un Vanda
Quand on achète un Vanda hybride en fleur, il faut s’assurer qu’il refleurira facilement. On le voit en examinant l’intervalle entre la nouvelle hampe florale et les anciennes qui doit être d’une ou deux feuilles. La plante ne doit pas être trop grande non plus, avec un bouquet racinaire qu’il sera possible de serrer an vase. On obtient les botaniques jeunes. L’avantage d’une plante jeune est qu’elle se développera progressivement en vase

4 – La suppression du panier en plastique
Le panier en plastique, imposé par la technique industrielle actuelle, outre sa laideur en vase, a l’inconvénient d’élargir l’ensemble racinaire, et de nécessiter un vase beaucoup plus grand. Il se détache facilement par contre des racines trempées.
Il faut absolument l’éliminer en le disséquant avec une pince coupante.

5 – Mise en vase
Les racines mouillées sont repliées doucement et glissées en force dans le vase le plus petit et étroit possible. Les feuilles, restent au-dessus du vase

6 - Arrosage intermittent, comme dans la nature, en utilisant les propriétés de stockage du Velamen
Le velamen est blanc nacré quand il est sec, vert quand il est mouillé.
On remplit donc le vase d’eau, et on attend que le velamen soit devenu complètement vert. Pour certains  Vandas, l’imprégnation du velamen peut être assez longue, une à deux heures. On vide alors entièrement le vase, sans  laisser la moindre goutte d’eau, et on attend que TOUTES les racines soient redevenues blanches et sèches.  
Ne pas arroser si les racines du bas sont encore vertes,
Ne pas pulvériser celles du haut.
Attendre sans faiblir. Si on ne respecte pas cette alternance, et ce nécessaire assèchement, les racines mourront très vite.

7 – Fréquence d’arrosage ? Moyen pour diminuer la fréquence d’arrosage
La fréquence d’arrosage dépend de la taille du vase, de la température ambiante et de la saison.
Elle est déterminée par le cultivateur : Velamen blanc arrosage. Velamen vert, on attend.
On peut tenter de diminuer la fréquence d’arrosage en mettant un petit bouchon non hermétique de mousse élastique. Surtout pas de sphaigne, Tillandsia usnoïdes n’est pas suffisant. Le mieux est la mousse des bois des fleuristes. Cela permet de maintenir une fréquence d’arrosage hebdomadaire en hiver. Il faut être très prudent, certaines plantes s’en accommodent bien, d’autres non.  L’été, j’ai observé qu’un cycle arrosage-séchage plus court favorise la croissance des racines, j’enlève la mousse
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Petit bouchon de mousse des bois des fleuristes pour Vanda denisoniana.  Trichoglottis atropurpurea, à côté, ne supporte pas ce procédé, mais supporte d’être arrosé toutes les semaines seulement en hiver.

8 – Jamais d’eau au fond du vase.
Les racines du fond y trempent et meurent inéluctablement.

9- Eau et engrais
Eau du robinet à Paris (500 microSiemens) + engrais classiques  - je monte à 700-800 microS, mais assez souvent. Je suis ouverte aux suggestions d’amélioration concernant les engrais avec cette eau.

10- Nettoyage du vase
Il faut vérifier à chaque arrosage, en tournant un peu la plante, qu’elle n’adhère pas aux parois. Les racines prennent la forme du vase, ce qui permet d’enlever la plante  de temps à autre pour nettoyer le vase. Evidemment, la forme cylindrique du vase facilite la manœuvre.

11 – Croissance de la plante et « Rempotage continu »
Les Vandas ont tendance à monter, avec une hampe florale de plus en plus haut située sur la tige. La tige se dégarnit par le bas, la plante devient dégingandée Les nouvelles racines aériennes se développent toujours sur la tige au-dessus des autres. Les anciennes ont tendance à périr au fond du vase. Quand la plante grandit, on peut couper la tige au-dessous des racines récentes et la renfoncer dans le vase. La plante garde alors au cours du temps une hauteur raisonnable.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tige d’Ascocenda Princess Mikasa –
70 cm en 2010 – 70 cm en 2016 – Sur toute la tige on voit maintenant le départ des anciennes hampes florales

12 – Vacances
Oter les plantes du vase attacher les tiges avec des  ficelles et les confier à un producteur qui les arrose classiquement au jet. Les racines conservent la forme du vase. Au retour, on les remet en vase.

13 – Variante en bouteille plastique
Malheureusement, le verre est un matériau sur lequel les racines s’accrochent, surtout s’il est sale, et les nettoyages répétés sont fastidieux. Mais on peut cultiver de la même façon les Vandas dans des récipients en plastique auxquels les racines n’adhèrent pas. Concrètement, des bouteilles d’eau dont le haut est coupé et le fond troué. On peut alors tremper le tout ou arroser au jet. Quand elle fleurit, on découpe le vase et on l’installe pour les admirateurs dans un vase de verre de diamètre un peu supérieur. Une bouteille de 0.5l correspond à un diamètre 10, une bouteille d’1l à un diamètre 12. Après floraison, petite coupe si besoin de la tige  et retour au plastique.
Le problème est alors la stabilité du récipient plastique, mais ce n’est pas hors de portée d’un bricoleur. Il est fort intéressant d’observer comment les racines s’enroulent dans le récipient.

L’étonnant est que l’industrie des orchidées n’ait pas pensé à cette solution riche de profits : chaine de récipients plastique où s’enroulent les racines, arrosage par aspersion, puis livraison des récipients et des vases correspondants, avec mode d’emploi type: « Blanc arroser, vert s’abstenir ».

14 - Quelques exemples

Vanda coerulea a l’avantage de fleurir jeune. On peut la cultiver dans un verre.  A besoin de froid (le plus longtemps possible dehors) – Supporte bien le soleil du matin
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vanda suavis fleurit quand il a déjà une grande taille (80 cm). Mais il est florifère, et les fleurs sont spectaculaires et odorantes
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vanda insignis – Taille moyenne (60 cm) – Jolie fleur odorante
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Trichoglottis atropurpurea – Plante de forte croissance, maintenue à une taille de 60 cm (cf plus haut « rempotage continu », fleur curieuse et odorante
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



15. Quelques reflexions concernant la culture en vase dans l'habitat humain

15.1 Lumière
La lumière solaire directe, par exemple devant une baie vitrée, est nécessaire quelques heures par jour pour les Vandas,  au besoin modulée par un rideau léger ou la ventilation.

15.2 Les Vandas  (comme les Phalaenopsis et les Cattleyas) sont des plantes extraordinairement robustes et résistantes à l’assèchement.

La plupart des plantes vasculaires vivent à l’interface entre l’air et le sol, avec des organes bien différenciés. L’absorption de l’eau se fait par les racines, qui sont protégées par le sol, où il existe de petites poches d’air très humide. Il existe des vaisseaux, xylème et phloème, qui répartissent l’eau dans la plante. Les feuilles, organes de la photosynthèse sont protégées par une cuticule imperméable, percée de stomates, où se fait l’échange gazeux. Chaque molécule d’eau arrivant aux stomates est évaporée et « tire » sur la suivante. Le moteur de l’ascension de la sève au sommet des plus grands arbres est l’évaporation. La plante en tire un bénéfice si les racines peuvent absorber une quantité d’eau équivalente à celle qui a été évaporée. Sinon elle ferme les stomates, et ne peut plus photosynthétiser, ce qui constitue un stress hydrique.

Le milieu épiphyte est plus sec que le sol, et il existe des protections supplémentaires chez certaines orchidées :

Imperméabilité de la cuticule qui peut dépasser alors celle des matériaux synthétiques les plus performants.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  (cf figure 1)

Caractéristiques  anatomiques de résistance supplémentaires à l’assèchement (feuilles dures ou succulentes, terètes etc.)

Métabolisme acide crassulacéen, ou en anglais, crassulacean acid metabolism (CAM) (références scientifiques en anglais très nombreuses pour ceux que cela intéresse).
Les plantes CAM séparent la phase d’absorption de gaz carbonique de celle de la photosynthèse proprement dite. Elles ouvrent leurs stomates la nuit, et concentrent le gaz carbonique, à un moment où la perte de vapeur d’eau par ouverture des stomates sera peu élevée. En suite le jour, elles effectuent leur photosynthèse – avec le gaz carbonique stocké -  derrière les stomates fermés. Il n’y a pas de stress hydrique.
C’est un mécanisme fantastique, d’ailleurs très étudié à l’heure actuelle avec le réchauffement de la planète. Les plantes succulentes ont un CAM comme bon nombre de broméliacées et 50% des orchidées.

Finalement, ce qu’on met en mini-serre (le vase), c’est uniquement l’organe fragile de la plante, les racines. Les feuilles restent  dans l’air ambiant. Les Vandas supportent ce genre de culture.

15.3 Différence de température entre le jour et la nuit

La différence de température entre le jour et la nuit a une grande importance  dans le bilan énergétique d’une plante. La chaleur booste à la fois la photosynthèse (production) et la respiration (dépenses). La photosynthèse ne marche que le jour. Pour un bilan positif, le mieux est d’avoir de fortes températures des feuilles le jour et de plus faibles températures de feuilles la nuit, ce qui se fait naturellement dans une serre.
Attention, la température d’une plante n’est pas celle de l’air. Pour la mesurer, le mieux est de le faire avec un thermomètre IR, qui enregistre la température des surfaces. La température des  racines peut être différente de celle des feuilles ou des fleurs. La températures des feuilles  intègre les phénomènes de convection, d’évaporation et de rayonnement.

Exemple dans la maison : Les feuilles d’un Vanda ou Cattleya exposé au soleil chauffent (rayonnement et absence d’évaporation, car plantes CAM). Donc, la simple exposition au soleil, même tamisé, entraine une différence de température entre la nuit et le jour.
La mise à l’extérieur en été favorise la croissance en raison de cette différence de température entre le jour et la nuit

15.4 Ventilation
La ventilation de jour permet si besoin de maîtriser l’augmentation de température des feuilles sans risque d’assèchement (plante CAM). La nuit par contre, moment où les stomates s’ouvrent, il est préférable de l’éviter.

15.5 Limites de la culture des Vandas en vase
Les meilleurs résultats de culture des Vandas en vase sont obtenus avec des plantes de taille petite ou moyenne, acquise jeunes, et dont les racines se sont développées en vase. Comme on l’a vu, le vase est petit.
Pour les hybrides, il faut les choisir de petite taille, avec un panier plastique facile à éliminer, car il est un grand obstacle à une culture ultérieure en vase.
Les Vandas de très grande taille ne peuvent pas être cultivées par cette méthode. On ne peut pas mettre en vase une très  grande plante préalablement cultivée en pot. Les pots disposés en récipient de verre ne sont pas des cultures en vase.
avatar
francoise95

Messages : 276
Date d'inscription : 26/08/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  miche le Mar 6 Sep 2016 - 14:01

Un grand merci Françoise Yes

______________________________________________________________________________________________________________________________
Micheline sunny
avatar
miche

Féminin Messages : 711
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 65
Localisation : sud-est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  Rominou le Mar 6 Sep 2016 - 14:02

Merci Françoise pour cet exposé riche et documenté. Bravo pour ce partage d'expérience, je pense même essayer d'avoir un petit Vanda hors serre, je trouve le rendu superbe bravo

bravo bravo bravo

______________________________________________________________________________________________________________________________
C'est à moi ! Blasé Blasé Blasé
avatar
Rominou
Modérateur

Masculin Messages : 10843
Date d'inscription : 25/04/2013
Age : 36
Localisation : Chartres (28)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  Lotoise le Mar 6 Sep 2016 - 14:22

Merci Françoise pour cet exposé très détaillé. merci

______________________________________________________________________________________________________________________________
Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît (Michel Audiard, les Tontons Flingueurs)
Je ne parle pas aux cons, ça les instruit.
Quand la légende dépasse la réalité, on publie la légende.
avatar
Lotoise
Administrateur

Féminin Messages : 27792
Date d'inscription : 17/12/2012
Localisation : Sud Ouest/Aquitaine/47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  mb24 le Mar 6 Sep 2016 - 14:35

Quel beau travail Françoise! Je pense que tu vas faire de nombreux émules. On va peut-être même voir des culture en vase en serre ! Un grand merci pour ton exposé et un grand bravo pour ta magnifique culture de vandacées !
avatar
mb24
Modérateur

Masculin Messages : 13403
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  francoise95 le Mar 6 Sep 2016 - 18:53

Merci à tous de cet accueil, encore que j'eusse préféré quelques contestations et demandes de références.
Car le travail est fait par ces orchidées de combat particulières, c'est tout. Essayez, vous verrez par vous-mêmes  le "miracle" (orchidées fleuries dans un petit vase vise).
J'ai déjà présenté quelques vases en expo (Fac de pharmacie Paris), avec l'aide de Vincent (Orchidées du Val d'Yerres). Cela attirait beaucoup les visiteurs.
avatar
francoise95

Messages : 276
Date d'inscription : 26/08/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  Foldenatur le Mar 6 Sep 2016 - 19:06

Merci Françoise!

______________________________________________________________________________________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Foldenatur

Féminin Messages : 14490
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 55
Localisation : Briançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  Lotoise le Mar 6 Sep 2016 - 20:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Merci à tous de cet accueil, encore que j'eusse préféré quelques contestations et demandes de références.

Nous en reparlerons lorsque nous aurons essayé, bien sûr ! merci
Impossible de contester tant que l'on n'a pas tenté.

______________________________________________________________________________________________________________________________
Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît (Michel Audiard, les Tontons Flingueurs)
Je ne parle pas aux cons, ça les instruit.
Quand la légende dépasse la réalité, on publie la légende.
avatar
Lotoise
Administrateur

Féminin Messages : 27792
Date d'inscription : 17/12/2012
Localisation : Sud Ouest/Aquitaine/47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  Cloodie le Mar 6 Sep 2016 - 21:21

Merci pour ce guide de culture fort intéressant! Applaudir

Les Vandacées sont pas mal parmi mes préférées... Cool

______________________________________________________________________________________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

avatar
Cloodie

Féminin Messages : 5591
Date d'inscription : 21/01/2013
Localisation : Montréal, Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  fredcatt le Mer 7 Sep 2016 - 7:18

MERCI Françoise, voilà un bel exposé de ce type de culture Yes bravo bravo bravo
L'expérience me tente, même en serre...

______________________________________________________________________________________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Rester en surface, pourquoi pas ?... sauf que ça oblige à prendre des postures, et les postures... ça rend con !... enfin, plus gentiment ça ne trompe que ceux qui les prennent Wink  
avatar
fredcatt
Modérateur

Masculin Messages : 18430
Date d'inscription : 23/12/2012
Age : 59
Localisation : Sud-est, pays de Grasse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  domi28 le Mer 7 Sep 2016 - 7:40

Merci de nous faire partager ce mode de culture, bravo pour ce gros travail bravo bravo
avatar
domi28

Masculin Messages : 3212
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 63
Localisation : Chartres

http://www.florepassion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  eorchids le Ven 9 Sep 2016 - 0:23

Un grand merci, Françoise, pour cet exposé très complet.
Je l'ai épinglé, il le mérite. Yes

______________________________________________________________________________________________________________________________
Eric, frappé par la foudre orchidophile en 1980. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
eorchids
Administrateur

Masculin Messages : 27392
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 60
Localisation : Loiret (serre, jardin d'hiver)

https://sites.google.com/site/lesorchideesdeorchids/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  Marie 16-47 le Ven 9 Sep 2016 - 9:31

Merci Françoise ,je vais tenter

______________________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Marie 16-47

Féminin Messages : 4149
Date d'inscription : 16/01/2013
Localisation : Charente

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  francoise95 le Ven 9 Sep 2016 - 12:11

Merci à tous.
avatar
francoise95

Messages : 276
Date d'inscription : 26/08/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  Flupke14 le Ven 9 Sep 2016 - 13:11

Beau témoignage et merci pour le partage. Bravo. merci
avatar
Flupke14

Masculin Messages : 994
Date d'inscription : 29/12/2012
Age : 63
Localisation : HONFLEUR

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  Matdeflo le Lun 17 Oct 2016 - 12:14

Génial, merci pour la fiche ultra complète, j'ai envie de me lancer maintenant ! Very Happy
Deux petites questions :
J'ai récupéré deux plantules de Rhynchostylis gigantea (sortie de flacon), je les ai mises à la surface d'un pot rempli de sphagnum, est-ce que je peux me lancer avec de tout petits contenants ?
Et j'ai un Sobenikoffia robusta, qui pousse mais pas terrible en pot de terre cuite et orchiata gros calibre, est-ce que ça pourrait être un bon candidat ?
Merci ! merci
avatar
Matdeflo

Masculin Messages : 1067
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  francoise95 le Lun 17 Oct 2016 - 19:10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Génial, merci pour la fiche ultra complète, j'ai envie de me lancer maintenant ! Very Happy
Deux petites questions :
J'ai récupéré deux plantules de Rhynchostylis gigantea (sortie de flacon), je les ai mises à la surface d'un pot rempli de sphagnum, est-ce que je peux me lancer avec de tout petits contenants ?
Et j'ai un Sobenikoffia robusta, qui pousse mais pas terrible en pot de terre cuite et orchiata gros calibre, est-ce que ça pourrait être un bon candidat ?
Merci ! merci

Ce type de culture, tout de même assez drastique, correspond à des super- plantes ayant des mécanismes d'adaptation très perfectionnés contre l'assèchement (grosses racines, CAM), et avec des plantes adultes. Il n'est pas évident que tous les mécanismes d'adaptation soient présents sur les petites plantes. Je n'ai jamais tenté cela sur des plantules j'attendrais qu'elles soient plus grandes. Cela me semble risqué.
J'ai tenté cette culture sur les Vandas et Aeridinae, tout simplement parce que la culture industrielle  racines nues est pénible, et que la culture en pot est difficile. Et que le résultat esthétique est bon. Pour les angraecoides, je ne sais pas. Mes aerangis sont en pot de terre. J'ai un Sobenikoffia robusta comme toi, qui pousse - lentement- en écorce et pot plastique transparent. Pour Angraecum sesquipedale, il a un CAM, et de grosses racines (très rigides), il pousse bien en écorce, et encore mieux semble t'il en laine de roche (cf qq 68 sur ce site). C'est tentant.
La culture en vase explore les capacités de certaines orchidées. Mais elles peuvent aussi pousser très bien, voire mieux, avec des méthodes de culture plus "artificielles". C'est cela qui est vraiment étonnant
avatar
francoise95

Messages : 276
Date d'inscription : 26/08/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  Matdeflo le Mar 18 Oct 2016 - 8:53

Merci pour ta réponse, je vais effectivement attendre un peu pour les Rhyncho... Pour le Sobenikoffia, ça me tente, j'ai vraiment la sensation qu'il ne pousse pas comme il le pourrait, j'ai déjà essayé deux cultures différentes sans vraiment de succès, je pense que je ne risque pas grand chose !
avatar
Matdeflo

Masculin Messages : 1067
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  QQLATA972 le Mar 18 Oct 2016 - 10:46

Grand merci Françoise pour ce très intéressant exposé, tu nous ouvres à tous de nouvelles perspectives de culture hors serre pour ces magnifiques filles de l'air que sont les Vandas et leurs cousines Rhynchostylis Prière Salut toi !

______________________________________________________________________________________________________________________________
Kalude
avatar
QQLATA972

Messages : 15
Date d'inscription : 01/02/2015
Localisation : Le Sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  francoise95 le Mer 19 Oct 2016 - 12:06

Merci à tous
avatar
francoise95

Messages : 276
Date d'inscription : 26/08/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  dryas le Mer 19 Oct 2016 - 18:10

chouette exposé ! bravo

______________________________________________________________________________________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien](toujours en construction)
avatar
dryas
Consultant Terrestres

Masculin Messages : 11327
Date d'inscription : 17/02/2013
Age : 49
Localisation : haute savoie

http://desorchideesdanslejardin.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  Mister J le Jeu 9 Mar 2017 - 8:53

J'ai passé, il y a maintenant près d'un mois, un Vanda Pat Arcari d'un pot de 8 à un cube de verre de 8 en suivant cette méthode.

Après des mois à végéter, il fait 3 nouvelles racines, les anciennes reprennent des signes de croissance et une nouvelle feuille en croissance.

C'est, pour l'instant, une bonne méthode pour la culture des Vanda en maison quand on ne peut pas les avoir en racine nue.

______________________________________________________________________________________________________________________________
Ma galerie sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Wink
avatar
Mister J

Masculin Messages : 527
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 34
Localisation : entre Orléans (45) et Blois (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  Lotoise le Jeu 9 Mar 2017 - 20:48

C'est aussi une bonne méthode en serre, je confirme et transforme l'essai ! merci

______________________________________________________________________________________________________________________________
Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît (Michel Audiard, les Tontons Flingueurs)
Je ne parle pas aux cons, ça les instruit.
Quand la légende dépasse la réalité, on publie la légende.
avatar
Lotoise
Administrateur

Féminin Messages : 27792
Date d'inscription : 17/12/2012
Localisation : Sud Ouest/Aquitaine/47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  Rastafouni le Jeu 14 Sep 2017 - 12:51

Magnifique article.

En plus d'être d'un intérêt évident pour ceux souhaitant cultiver des Vanda sans serre, il est très détaillé et est superbement écrit.

Bravo Françoise. Yes

______________________________________________________________________________________________________________________________
Philippe

Mon blog sur les Vanda botaniques, toujours en construction et toutes suggestions bienvenues :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liberté, Liberté chérie; combats avec tes défenseurs.
avatar
Rastafouni
Modérateur

Masculin Messages : 879
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 48
Localisation : Bangkok, Thailande

http://vandaspecies.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  eorchids le Sam 23 Sep 2017 - 20:53

Allez, je remonte aussi le sujet de Françoise. Pour ceux qui auraient raté le sujet. Very Happy
Cela m'a permis de relire.

______________________________________________________________________________________________________________________________
Eric, frappé par la foudre orchidophile en 1980. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
eorchids
Administrateur

Masculin Messages : 27392
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 60
Localisation : Loiret (serre, jardin d'hiver)

https://sites.google.com/site/lesorchideesdeorchids/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture des Vandas en vase

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum