Culture en sphaigne

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Culture en sphaigne

Message  christine T le Ven 11 Jan 2013 - 11:54

Il y a 3 ans,j'ai commencé à rempoter plein de plantes en sphaigne (du Chili,la sphaigne rouge) cela m'a paru absolument magique,les orchidées bénéficiaient d'une humidité constante et aérée au niveau de leurs racines ! les plantes sortaient des racines de partout et s'éclataient vraiment ! sauf qu'à l'époque,je n'utilisais que l'eau de mon puits qui est très calcaire,donc l'acidité de la sphaigne était compensée par l'eau calcaire.....
Les plantes développant des racines infernales,quand il a fallu les rempoter,cela a été la grosse galère !..... les racines prises dans de la sphaigne,pour les déloger : "bonjour" !!!!
Depuis qques mois,j'ai amélioré ce substrat,en plus de la sphaigne (réhydratée et rincée pls fois) j'ajoute des billes de polystyrène (sacs vendus pour le rembourrage de coussins ) et de la perlite (qui aide à réhydrater la sphaigne quand par malheur,vous l'avez laissée sécher)
La perlite et les petites billes d'argile évitent que la sphaigne ne se tasse et ne forme un bouchon dur et compact autour des racines.
Les rempotages sont simplifiés,tout se détache mieux....
Car la culture en sphaigne,c'est génial,mais au bout de qques mois,avec eau de pluie et engrais,le mélange s'acifie ++++ et votre plante souffre,d'où la nécessité de la rempoter.
Mes proportions sont les suivantes (2 poignées de sphaigne pour 1 de perlite et 1 de billes de polystyrène) Surtout ne pas tasser dans le pot,il faut avoir la main légère !
Rempotage tous les 2 ans,en essayant d'enlever le maximum autour des racines et de replacer la plante dans un nouveau mélange.
Voili voilou Wink

______________________________________________________________________________________________________________________________
Passionnée depuis plus de 20 ans. Culture en serre.
Mes plantounes.
Je hais la chasse à courre.
avatar
christine T

Féminin Messages : 1106
Date d'inscription : 24/12/2012
Age : 58
Localisation : Compiègne (Oise)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  Invité le Ven 11 Jan 2013 - 16:34

C'est une fiche de culture ou une demande? Very Happy

Moi ça fait 2 bonnes années que je cultive toutes mes plantes en sphaigne pure du Chili.
Aucun problème sur aucune, au pire je n'ai pas assez tassé justement, et l'eau traversait la sphaigne sans imbiber assez et le Catt s'est déshydraté, un comble Rolling Eyes

J'ai commencé à l'eau osmosée, et maintenant eau de pluie et Rain mix.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  vitellina le Ven 11 Jan 2013 - 16:54

Vous pourriez me préciser la différence qui existe entre les différentes sphaignes ?? J'ai certaines plantes que j'ai en sphaigne pure que j'achète en ballot "compact" et qui vient du Chili je crois mais elle n'est pas rouge... hummm Et y'a aussi la sphaigne vivante non ??
Les spécialistes à l'aide !! Irma
En tout cas, on m'a toujours dit que la sphaigne était dangereuse pour mes orchidées et depuis l'année dernière la cour des orchidées m'a réconcilié avec ce "substrat"... Lui-même n'en revient pas des résultats qu'il obtient en sortie de flacon et la rapidité de développement selon ses explications mdr3 Du coup je suis devenue partisan... mais sans tout comprendre Siffleur
avatar
vitellina

Masculin Messages : 2985
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 39
Localisation : Coulombs 28

http://www.facebook.com/pages/Vegetal-and-Co/171724009527044

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  Invité le Ven 11 Jan 2013 - 17:46

La couleur honnêtement hormis le rouge ou le vert, je ne vois pas trop le but. Rolling Eyes

Sinon entre Chili et Nouvelle Zélande c'est la taille et la longueur des brins.
la NZ étant à priori la meilleure, mais aussi la plus chère.
Ensuite tu a des notations de type "A" "AA" "AAA" etc, plus tu as de "A" meilleur elle est.

Pour l'instant, sur 2 ans de recul, je fais tout dans la Chili de chez Chiloé acheté directement sur le net chez eux pour pas bien cher en pack d'un KG


La vivante...oui, mais pour vivre, la sphaigne a besoin de presque baigner dans l'eau, donc difficile de cultiver une plante avec, au mieux tu cultives la sphaigne pour t'en servir morte ensuite mais fraiche.

Dangereuse, oui, si compactée et planquée dans le coeur d'un pot plein décorce sans le savoir.
Sinon non, c'est plutôt facile pour moi avec une période d'adaptation, quand c'est sec ça se voit et se sent en poids.

Si tu as des questions, je prépare ma fiche, mais je peux te répondre plus précisément au besoin. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  Foldenatur le Ven 11 Jan 2013 - 17:56

Je trouve qu'en sphaigne, ça pourrit si les tempé ne sont pas suffisantes! ou bien sinon, c'est sec, très sec même avec la perlite!

______________________________________________________________________________________________________________________________
Orchidées 2015 Orchidées 2016 Orchidées 2017
Fleurs
avatar
Foldenatur

Féminin Messages : 14237
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 54
Localisation : Briançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  vitellina le Ven 11 Jan 2013 - 18:24

Foldenatur a écrit:Je trouve qu'en sphaigne, ça pourrit si les tempé ne sont pas suffisantes! ou bien sinon, c'est sec, très sec même avec la perlite!

Ben justement, je trouve que l'on arrose moins avec la sphaigne... pratique quand on a la main lourde Very Happy

@ Bart > merci pour tes précisions, une vrai chef merci Je sais à qui m'adresser si j'ai encore des questions !!
avatar
vitellina

Masculin Messages : 2985
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 39
Localisation : Coulombs 28

http://www.facebook.com/pages/Vegetal-and-Co/171724009527044

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  christine T le Ven 11 Jan 2013 - 18:27

Olivier,je prends la sphaigne chez Chiloe aussi,la couleur importe peu,mais il semble que la rouge offre de plus gros brins,bien charnus et plus faciles à gérer quand on rempote.(ils se détachent un peu mieux des racines).

______________________________________________________________________________________________________________________________
Passionnée depuis plus de 20 ans. Culture en serre.
Mes plantounes.
Je hais la chasse à courre.
avatar
christine T

Féminin Messages : 1106
Date d'inscription : 24/12/2012
Age : 58
Localisation : Compiègne (Oise)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  Invité le Ven 11 Jan 2013 - 18:30

Foldenatur a écrit:Je trouve qu'en sphaigne, ça pourrit si les tempé ne sont pas suffisantes! ou bien sinon, c'est sec, très sec même avec la perlite!
Comme dans tout substrat...si tu as une culture froide, il faut moins arroser, j'ai plein de plantes en sphaigne qui ont en moyenne 12C°, des fois 7-8C° quand il gèle fort.
Jamais de pourriture, même sur des grosses potées de Catt Ø 27cm Wink

vitellina a écrit:Ben justement, je trouve que l'on arrose moins avec la sphaigne... pratique quand on a la main lourde Very Happy
@ Bart > merci pour tes précisions, une vrai chef merci Je sais à qui m'adresser si j'ai encore des questions !!
Ayant commencé à cultiver par les carnivores qui sont vraiment le cul dans l'eau, j'ai la main très lourde Rolling Eyes
Sinon aucun problème, j’élargis la diversité de ma culture depuis un an, et personne ne s'en plaint, donc si y'a besoin fait appel Wink



Edit pour Christine, moi aussi de la rouge, le plus gros conditionnement pour des frais de port moindre (3KG la dernière commande).
Je détricote tout ça en hiver quand il fait moche, et le stock dans un carton en attendant le printemps et les rempotages.
Comme ça, quand j'en ai à faire, y'a plus qu'à tremper et essorer merci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  Foldenatur le Ven 11 Jan 2013 - 18:35

Merci pour ces précisions! cette sphaigne sèche, c'est stressant...à l'occasion, vous pouvez donner le lien du site où l'acheter? Very Happy

______________________________________________________________________________________________________________________________
Orchidées 2015 Orchidées 2016 Orchidées 2017
Fleurs
avatar
Foldenatur

Féminin Messages : 14237
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 54
Localisation : Briançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  bluejay le Ven 11 Jan 2013 - 18:40

Pour ma part je l'ai acheté au growshop du coin, 500g pour 13,5€, j'en suis même pas au tiers du paquet alors que l'achat date d'un an Very Happy
avatar
bluejay

Masculin Messages : 791
Date d'inscription : 05/01/2013
Age : 23
Localisation : Val de Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  Invité le Ven 11 Jan 2013 - 18:41

De rien, je suis à fond dedans, au plaisir.
Moi je ne stresse pas, une plante qui a besoin de sécher en hiver, j'attends qu'elle soit sèche (pas qu'au toucher) en profondeur (aucun écrasement à l'appui) et je compte J + 3 pour m'assurer que ça soit ok.
J'arrose que la moitié de l'épaisseur en vérifiant à l'aide d'un doigt que le dessus est mou, mais que ça craque encore en dessous.
L'habitude de la mécanique, tout ce qu'on ne voit pas, faut y mettre les doigts pour savoir comme que c'est mdr
Si ça continue, j'aurais écris par petit bouts toute ma fiche de culture ici, je fis des copier/coller au fur et à mesure que je vous répond en étoffant mdr

Y'a qu'à demander:
http://www.chiloe-moss.com/vmchk/sphaigne/voir-tous-les-produits/1.html

A savoir que les prix de la sphaigne vont augmenter chez eux à partir de février.
En tant que "client" j'ai reçu un mail pour m'expliquer que les prix s'envolent, et qu'ils allaient devoir les changer dès février prochain.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  Invité le Ven 11 Jan 2013 - 18:44

bluejay a écrit:Pour ma part je l'ai acheté au growshop du coin, 500g pour 13,5€, j'en suis même pas au tiers du paquet alors que l'achat date d'un an Very Happy
J'ai bouffé 1 kg en 1 an Siffleur

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  christine T le Ven 11 Jan 2013 - 18:44

Oui j'ai reçu le même mail,tu as vu ? ils expliquent que les prix augmentent car la Chine va produire de l'orchidée,et donc acheter de la sphaigne.
Tjs le même truc d'offre et de demande et les prix qui flambent bang

______________________________________________________________________________________________________________________________
Passionnée depuis plus de 20 ans. Culture en serre.
Mes plantounes.
Je hais la chasse à courre.
avatar
christine T

Féminin Messages : 1106
Date d'inscription : 24/12/2012
Age : 58
Localisation : Compiègne (Oise)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  bluejay le Ven 11 Jan 2013 - 18:45

Je crois que la taille des pots n'est pas la même mdr2 mdr2

Je l'utilise pour des pots allant jusqu'à 10cm maxi (dendrobium victoriae reginae), après j'ai du mal, sèche pas assez vite, etc.

______________________________________________________________________________________________________________________________
Thomas
avatar
bluejay

Masculin Messages : 791
Date d'inscription : 05/01/2013
Age : 23
Localisation : Val de Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  Invité le Ven 11 Jan 2013 - 18:59

Oui il paraitrait que les Chinois investiraient pour la culture de masse des orchidées...? Rolling Eyes

Sinon la taille était pour démontrer qu'on peut cultiver des plantes qui par nature n'aime pas l'humidité dans de très gros pots sans que ça ne pose problème, mais dans le froid Wink

Bon, avec vous j'ai déjà brodé autour de mon ébauche, j'ai déjà 1 bonne page sur le culture, et je n'ai pas fini, ni ajouter de photo :shock:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  Foldenatur le Ven 11 Jan 2013 - 19:12

Ok, merci top

______________________________________________________________________________________________________________________________
Orchidées 2015 Orchidées 2016 Orchidées 2017
Fleurs
avatar
Foldenatur

Féminin Messages : 14237
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 54
Localisation : Briançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  Invité le Ven 11 Jan 2013 - 19:15

De rien, j'avance sur la fiche pour le coup grâce à vous, je ne vais écrire 2 fois tout, donc tout ce que vous me "forcez" à écrire me sert, même si je peaufine les explications ensuite.
Faut que je fasse des photos ce weekend en espérant qu'il ne fasse pas trop moche encore... Evil or Very Mad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  willoww le Sam 12 Jan 2013 - 13:54

Si je peux apporter un peu de mon expérience, même si je pense que tout a déjà été dit ou presque Salut toi ! Salut toi !

Au début je rempotais en sphaigne quand gros dégâts, pour récupérer la chose, etc. etc.. Maintenant dès qu'il faut rempoter, je rempote en sphaigne Very Happy Very Happy Mais merci à toi Christine pour les conseils sur la perlite et le polystyrène, j'ai de la perlite, j'irai chercher du polystyrène (géniale ton idée des coussins, je me demandais justement où on pouvait en trouver)... J'ajoute un peu de charbon également dans le mélange, je me dis que ce qui est pris comme excès d'engrais est pris Cool Cool

C'est surtout pour les arrosages que j'avais peur au début, puis j'ai appris (sur un Phalaenopsis javanica, en fait): j'arrose quand la sphaigne est sèche, mais pas TOTALEMENT sèche, un jour juste après le jour où elle était encore un peu moelleuse (comme Olivier le dit, il faut toucher joyeux danse joyeux danse )... Ca a l'air abstrait comme ça, mais pour ceux qui voudraient essayer, testez, vous comprendrez Lire Lire

Et alors pour arroser, je ne fais pas comme Olivier par contre, j'arrose par le bas :) :) Donc tous mes pots sont dans des soucoupes adaptées, et je remplis la soucoupe une, deux, trois fois si nécessaire, de manière à ce que l'ensemble du pot soit humide (mais attention, pas détrempé Evil or Very Mad Evil or Very Mad ). Les pots transparents sont assez pratiques pour ça merci merci

Voilà voilà, j'espère que j'ai pu aider Rolling Eyes Rolling Eyes

PS: ne cherchez pas spécialement une cohérence entre le texte et les smilets, j'essaie juste de tous les essayer Siffleur Siffleur
avatar
willoww

Féminin Messages : 97
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 26
Localisation : Bruxelles, avec mon ptit chat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  gg68 le Sam 12 Jan 2013 - 15:50

En faisant ainsi tu va finir par avoir une trop forte concentration en composés non assimilés provenant de ton engrais...si tu en utilises...
L'arrosage par le haut à pour action, en plus d'hydrater la sphaigne, de la "laver" des arrosages précédent!!

______________________________________________________________________________________________________________________________
Gilles, Alsace, Culture en serre
Album Angraecoid
Mon nouveau blog: Angraecoids, Madagascar, fiches de culture...
avatar
gg68
Modérateur

Masculin Messages : 3668
Date d'inscription : 22/12/2012
Age : 43
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  eorchids le Sam 12 Jan 2013 - 17:06

+1 avec Gilles. Wink

willoww a écrit:PS: ne cherchez pas spécialement une cohérence entre le texte et les smilets, j'essaie juste de tous les essayer Siffleur Siffleur
Et on voit qu'ils te plaisent. mdr2

______________________________________________________________________________________________________________________________
Eric, frappé par la foudre orchidophile en 1980. Mon site.
avatar
eorchids
Administrateur

Masculin Messages : 26942
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 60
Localisation : Loiret (serre, jardin d'hiver)

https://sites.google.com/site/lesorchideesdeorchids/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  Lotoise le Sam 12 Jan 2013 - 17:36

gg68 a écrit:En faisant ainsi tu va finir par avoir une trop forte concentration en composés non assimilés provenant de ton engrais...si tu en utilises...
L'arrosage par le haut à pour action, en plus d'hydrater la sphaigne, de la "laver" des arrosages précédent!!

D'accord avec Gilles, l'arrosage par le haut a aussi une action "lessivage" Wink

______________________________________________________________________________________________________________________________
Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît (Michel Audiard, les Tontons Flingueurs)
Je ne parle pas aux cons, ça les instruit.
Quand la légende dépasse la réalité, on publie la légende.
avatar
Lotoise
Administrateur

Féminin Messages : 27485
Date d'inscription : 17/12/2012
Localisation : Sud Ouest/Aquitaine/47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  Invité le Sam 12 Jan 2013 - 17:39

Hé oui, c'est comme aux toilettes, on fait couler par le haut pour que ça descende... déculotté


Je suis sorti

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  eorchids le Sam 12 Jan 2013 - 17:41

Ah ben... c'est élégant mais imagé. Batista

______________________________________________________________________________________________________________________________
Eric, frappé par la foudre orchidophile en 1980. Mon site.
avatar
eorchids
Administrateur

Masculin Messages : 26942
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 60
Localisation : Loiret (serre, jardin d'hiver)

https://sites.google.com/site/lesorchideesdeorchids/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  Invité le Sam 12 Jan 2013 - 17:43

J'adore les métaphores, et je suis apparemment doué pour ça, mais là la perche était trop bien tendue (pour en rajouter une couche tant qu'on tire la chasse mdr2 ) Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Culture en sphaigne pure

Message  Invité le Sam 12 Jan 2013 - 18:52

Culture en sphaigne pure.

Descriptif :
La sphaigne, de nom latin botanique Sphagnum un genre de mousses qui compte 285 espèces.
Certaines sont présentes en France dans des tourbières naturelles.
La sphaigne donne un ph légèrement acide (4.2 à 4,8 ), et a l’avantage de retenir jusqu’à 2000% de son poids tout en restant très aérée si on ne la tasse pas.
Elle est également réputée pour être antibactérienne.

En culture pour les orchidées, nous achetons principalement de la sphaigne du Chili ou de Nouvelle-Zélande. Il en existe plusieurs qualités et couleurs, selon la taille et la longueur des brins.
La Nouvelle Zélande est à priori la meilleure, mais aussi la plus chère.
Ensuite il y a des notations de type "A" "AA" "AAA" … etc, plus il y a de "A" meilleure elle est.

Sphaigne sèche en carton chez moi:


Un brin sec:



L’avantage certain en culture est la rétention d’eau, mais aussi la fraicheur dégagée par l’évaporation de l’eau en surface.

La culture en sphaigne pure vivante est très délicate car la sphaigne pousse les pieds dans l’eau, ce qui ne convient qu’à très peu d’orchidées.
On peut au mieux concevoir de cultiver la sphaigne et se servir de l’excès de culture pour cultiver en pot mais dans l’état « mort ».
Elle se cultive facilement en bouteille semi-fermée ou en tourbière avec des plantes carnivores.

Exemple chez moi en tourbière:

Les brins s'allongent perpétuellement.


Les "têtes" sont très étoffées.



Technique d’arrosage suivant les saisons :

- En été :

Pour une plante qui doit rester humide, la sphaigne ne doit jamais avoir le dessus qui durcit ou que très légèrement. J’arrose jusqu’à avoir l’équivalent d’une éponge trempée dégoulinante quitte à ce qu’il y ait un peu d’eau qui s’écoule dans la soucoupe.

Pour une plante qui a besoin de sécher en profondeur, j'attends qu'elle soit juste sèche au toucher sur les premiers centimètres et je ré-arrose copieusement jusqu’à apparition de gouttes sous le pot.
Retirer tout excès dans les soucoupes.


- En hiver :

Pour une plante qui doit rester humide, la sphaigne doit rester juste molle au toucher, comme une éponge très fortement essorée.
Dès que le dessus comment à durcir légèrement, je ré-arrose jusqu’à avoir l’équivalent d’une éponge bien humide, mais surtout pas dégoulinante.

Pour une plante qui a besoin de sécher en profondeur, j'attends qu'elle soit sèche (pas qu'au toucher) en profondeur (aucun écrasement à l'appui) et je compte J + 3 pour m'assurer que ça soit bon dans tous les pots, même les très gros.
Je n’arrose que la moitié de l'épaisseur en vérifiant à l'aide d'un doigt que le dessus est mou, mais que ça craque encore en dessous.


L’arrosage est préférable par le dessus, et le rinçage une fois par mois pour éliminer les excès d’engrais/sels avec de l’eau pure.


Spécificité des plantes qui ont besoin de sécher rapidement (Cattleya, Laelia … etc) :


Pour tous ces types de plantes que je cultive en pots en plastique, j’ai développé mes supports de culture sur mesure pour répondre à leur besoins.

- Le fond de chaque pot est rempli au premier tiers par des cailloux de type galets de rivière.
Cela permet de lester le pot car la sphaigne donne peu de poids, les pots secs sont très légers et basculent facilement sur les petites tailles.
Ca draine également le fond de pot et empêche l’eau d’excès d’arrosage de stagner et d’imbiber la sphaigne par capillarité.

- Les plantes sont placées basses dans les pots afin de limiter la hauteur de culture (il faut idéalement avoir des pots assez bas ou des coupes).

- La sphaigne ne borde pas la base de la plante, les rhizomes doivent être à un bon centimètre du substrat, cela assure un séchage rapide de la plante suite à l’arrosage et évite les pourritures.

- Les pots s’ils sont de grosse taille (au-delà de 13 cm) peuvent être ajourés pour favoriser le séchage rapide du cœur du pot ou de la coupe. J’utilise des coupes basses de 27cm de diamètre sur Laelia anceps qui ont jusqu’à 7C° les nuits froides sans aucun souci.




Rempotage :

Facile et propre, il se fait sans mal à mon avis.

- Il faut idéalement avoir la sphaigne humide, on décolle tout dans le pot, et on retire tous les brins possibles. On peut s’aider d’une pince à épiler ou pince de philatéliste (très longue et fine) pour limiter la casse quand c’est très serré.
Ensuite on replace la plante et on remplit en ajoutant les brins préalablement trempés dans l’eau et essorés à travers les racines jusqu’à obtenir la stabilité de la plante.
Ne pas assez tasser la sphaigne va avoir pour conséquence de laisser s’écouler l’eau entre les brins avant qu’ils n’aient le temps d’absorber l’eau, et dessécher la plante lentement.
Trop la tasser risque de tout étouffer et faire pourrir tant les racines que la sphaigne.

- Si on veut faire un trans-potage (changer de taille de pot sans retirer le substrat) il suffit de laisser bien sécher la sphaigne, et décoller le tout comme un bloc tout rigide.



Ensuite, on choisit son nouveau pot, on place la plante dedans, et on comble la place libre autour avec de la sphaigne neuve.
Un fois tout bien en place, on peut finir par l’arrosage de la sphaigne « primaire » pour repartir comme il faut au niveau humidité.

Et voilà!




- La périodicité des rempotages va dépendre de plusieurs facteurs mais est entre 1 et 2 ans.
La qualité de la sphaigne, la fréquence des arrosages, l’engrais feront varier son état, qui en général devient moche, poisseux et noir d’aspect.
Ces signes doivent vous alerter qu’il faut prévoir le rempotage dès que la plante sera en période de croissance active de préférence.


Olivier.B

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture en sphaigne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum